#

Les futurs pères peuvent aussi souffrir de dépression



Alors que le syndrome du troisième jour (baby blues) chez la mère a fait l’objet de nombreuses études, la dépression prénatale du futur père est peu explorée. Une équipe de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) a fait la lumière sur la santé mentale des pères en devenir en publiant la première étude sur la prévalence des symptômes associés à la dépression prénatale chez les hommes canadiens. Cette étude pourrait avoir des répercussions cliniques importantes sur le dépistage de la dépression et les efforts de prévention précoce durant la transition à la paternité.

Pour en savoir davantage...

#

Une percée sur la façon dont notre cerveau contrôle l’hydratation du corps


Des scientifiques de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et de l’Université de Duke aux États-Unis viennent de faire une percée majeure qui permet de mieux comprendre comment le cerveau détecte et prévient l’état de déshydratation. Ils ont identifié la structure d’une protéine clé dans le cerveau, qui est impliquée dans l’hydratation de l’organisme et qui pourrait contrôler la température corporelle. Les résultats de cette étude pourraient avoir des implications cliniques importantes, car ils ouvrent la voie à la mise au point d’interventions thérapeutiques et de tests diagnostiques pour de nombreux problèmes de santé associés au déséquilibre des liquides de notre corps.

Pour en savoir davantage...

#

L’utilisation du cannabis pour traiter les douleurs chroniques est-elle sécuritaire?


Une équipe de chercheurs canadiens dirigée par le Dr Mark Ware de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) vient de compléter une étude multicentrique sur l’innocuité du cannabis médical chez les patients souffrant de douleur chronique. Les chercheurs ont découvert que, lorsque suivis de près, les patients atteints de douleur chronique qui avaient consommé quotidiennement du cannabis pendant un an n’avaient pas éprouvé plus d’effets indésirables graves que ceux qui n’en avaient pas pris. L’étude servira de référence pour les travaux futurs sur les effets secondaires du cannabis utilisé à des fins médicales pour gérer la douleur.

Pour en savoir davantage...

#

Lueur d’espoir pour les enfants atteints de leucodystrophies


Une équipe de recherche internationale, dirigée par la Dre Geneviève Bernard de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) et le Dr Benoit Coulombe de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), vient d’identifier un nouveau gène associé aux leucodystrophies, des maladies neurodégénératives mortelles touchant un enfant sur 7000 et qui demeurent incurables. Ayant découvert des mutations du gène associé à la leucodystrophie 4H, une des formes communes de la maladie, ils ont une meilleure idée de l’impact qu’elles ont sur le fonctionnement des cellules du système nerveux.

Pour en savoir davantage...